5 juin 2014

des nouvelles du potager – des fines herbes, d’autres légumes, et un NOUVEAU coffre (genre)

Classé(s) dans santé et forme

Des températures plus fraîches avec un bon p’tit vent et un ciel nuageux ont fait d’hier (mercredi) une journée parfaite pour être productives. Et productives nous le fûmes !

The B. et moi avons commencé par planter les aubergines : Listada, Green Apple, Bonica (la classique).

Au tour ensuite de la seule courgette Romanesco germée chez The B. dans le confort de son condo. Après avoir semé d’autres courgettes Romanesco, nous avons installé ce voile afin de contrer l’invasion des méchantes bibittes.

Ici tu as le Persil Italien. Nous avons planté du Thym de Provence à ses côtés et un peu plus loin pousse le Romarin.

N’est-ce pas le plus beau bébé Basilic Pourpre ? Il va grandir à l’ombre de la livèche (à sa gauche) et de l’autre plante à sa droite (me souviens plus du nom). On a semé des graines de basilic à côté des tomates pour que les plants bénéficient de leur ombre. The B. dit que le basilic n’aime pas avoir trop de soleil.

Finalement, te souviens-tu du coffre tout croche dont disposait The B. ? Et qu’on lui en avait promis un meilleur ? Eh bien son rêve s’est réalisé : je te présente LE NOUVEAU COFFRE.

L’intérieur ressemble à l’entrée des catacombes…

J’espère que la Société d’horticulture de Verdun ne viendra pas à la recherche de sa pancarte maintenant que The B. possède un coffre avec un bon couvercle. Chut… motus et bouche cousue !

3 juin 2014

des nouvelles du potager

Classé(s) dans santé et forme

Hier, j’ai passé l’après-midi avec The B., dans le potager, sous le soleil — il faisait 28 degrés Celsius, 35 grâce au facteur humidex. HOT.

Entre les gorgées d’eau et les pauses à l’ombre, on a réussi à planter ce qui suit :

Tomates — Pantano Romanesco x 2

Tomates, un plant de chaque — Cherry Black,
San Manzarno, Celebrity et Cœur de bœuf

Piments D’espellette & Poivrons minis en mélange

J’étais surprise de voir à quel point la laitue avait poussé en l’espace d’une semaine…

Encore plus surprise d’apprendre que j’allais pouvoir en manger pour le souper !

Ma part des récoltes — délicieux petits miracles de la Nature. Mmmmmm…

Pour suivre l’histoire du potager :
(1) je jarDiNe
(2) je jarDiNe / SCÈNE 2

31 mai 2014

une chose par jour au mois de mai – jour 31 – Retour du Victor prodigue

Classé(s) dans créativité, dessins, humour

Allô !

Encore moi. Victor. J’suis retourné chez Pauline. Après avoir été un sans-abri… après avoir tenté de rentrer dans un moule rigide… j’en suis venu à la conclusion suivante :

Vaut mieux endurer un peu d’marde 
que d’endurer une vie plate.

FIN
(ou n’est-ce que le début ?)

Pour suivre l’histoire :
(1) Pauline et Ruth
(2) Victor
(3) Pauline perd les pédales
(4) Les Grandes Évasions
(5) Victor le vagabond
(6) Ma vie avec Ruth
(7) Retour du Victor prodigue

30 mai 2014

une chose par jour au mois de mai – jour 30 – Ma vie avec Ruth

Classé(s) dans créativité, dessins, humour

Salut !

C’est Victor. Mudd est épuisée et m’a demandé de continuer.

Donc, l’autre jour, Ruth s’adonnait à l’ornithologie et m’a aperçu au moment-même où j’allais quitter Cayo Pigeons.

Désolée de me voir si désemparé, elle m’a proposé d’habiter chez elle. Quel soulagement !

Ça fait une semaine que je suis ici et je dois dire qu’il y a de bons et de mauvais côtés à cet arrangement. Inquiète-toi pas, la bouffe est SU PER BE : Ruth n’achète que la meilleure nourriture en conserve. Sérieux. Et j’ai le droit de dormir sur son lit, je regarde Netflix sur sa télé grand écran, et j’ai du fun, genre, à jouer avec l’espèce de balle en fourrure avec un grelot à l’intérieur.

Mais simonac que Ruth est organisée pis disciplinée pis contrôlante — pas possible comme elle me stresse ! Par exemple, tous les jours à précisément 15h15 :

Vois-tu ?

Et elle se lève le matin à 6h00, médite jusqu’à 6h20, mange une banane avec une demi-toast à 6h30, prend sa douche à 7h00, vérifie ses courriels à 7h30, et commence à siffler à 7h45. Et continue à siffler tout au long de la journée, soit des chansons stupides ou encore pire, ses cris d’oiseaux.

Ridicule.

Je ne peux pas faire autrement que me demander : Is that all there is — Est-ce que c’est vraiment juste ça ? J’ai même posé la question sur Facebook avant de partager la chanson de Peggy Lee qui aimerait bien le savoir, elle aussi, si c’est vraiment all there is !

Je ne sais pas si c’est juste ça la vie, mais je suis sûr d’une chose : la vie de Ruth n’est pas une vie pour moi. Je vais donc penser à mon affaire — je te tiens au courant.

LOVE
Victor
xox

P.S. : N’oublie pas de DANSER.

Pour suivre l’histoire :
(1) Pauline et Ruth
(2) Victor
(3) Pauline perd les pédales
(4) Les Grandes Évasions
(5) Victor le vagabond
(6) Ma vie avec Ruth
(7) Retour du Victor prodigue